top of page

Brokers et Traders : différents et cruciaux pour le bon fonctionnement des marchés financiers


Xavier MERIC - 16/06/2023

Le monde de la finance est complexe et vaste, abritant une grande diversité de professions et de spécialités dont les différences ne sont pas toujours évidentes. Parmi les métiers les plus connus, il y a les Brokers et les Traders. Bien qu’ils travaillent en interdépendance, leurs champs d’actions, de missions et d’objectifs sont bien différents.


Dans cet article, nous examinerons les différences concrètes entre le métier de broker et celui de trader puis nous aborderons respectivement leurs rôles et responsabilités respectifs.


L’ensemble de la promotion 2022-2023 du M2 MBFA tient à remercier chaleureusement Alexandre Bringolf (Rates Options Trader au Crédit Agricole CIB), Moctar Niang (Equity Syndicate à Barclays) ainsi que Timothée Rolland (Equity Sales Trader à GFI Securities Limited) pour leurs interventions auprès des étudiants qui fut une contribution majeure à notre article. Le partage de leurs expertises et de leurs passions a été essentiel pour sa rédaction.


LES BROKERS


Le broker est un intermédiaire entre les acheteurs et les vendeurs présents sur un marché financier. Il agit donc en tant qu’agent au service du client, qu’il s’agisse de particuliers ou d'institutions, et ils sont rémunérés par des commissions sur les transactions qu’ils aident à réaliser. Ils ont généralement accès directement aux marchés financiers comme les marchés de gré à gré, les bourses internationales, les marchés des changes et leur rôle est de faciliter les relations entre acheteurs et vendeurs de titres financiers. Les brokers travaillent essentiellement pour de grandes sociétés de courtage pouvant être indépendantes ou des filiales de banques d’affaires.


Le broker a pour mission de fournir des conseils et des recommandations aux clients concernant leurs investissements en s’adaptant à leurs objectifs, leur solidité financière et leur tolérance au risque. Pour cela, ils utilisent la recherche technique interne aux structures qui les emploient. De plus, il met en place des transactions en cherchant pour leurs clients des actifs financiers à acquérir, en négociant les termes de l'échange comme le prix et en concluant les accords in fine. Enfin, il assure le suivi des transactions et du respect des contrats établis.


LES TRADERS


Contrairement aux brokers, les traders interagissent indirectement avec les marchés financiers par le biais des brokers. Les traders sont employés par les institutions financières comme les banques d’investissement, les fonds spéculatifs ou les hedge funds. Leur mission consiste à générer un bénéfice ou à couvrir les positions risquées prises par leurs employeurs - notamment les banques - en achetant ou vendant des actifs financiers. En tradant, ils engagent leurs responsabilités sur les risques pris avec l’argent mis à disposition par leur employeur tout en s’adaptant aux objectifs financiers et stratégiques imposés par ce dernier.


Le champ d’action des traders est large et touche une grande variété de marchés financiers comme ceux des actions, des obligations, des devises, des produits dérivés ou des matières premières. En se basant sur des techniques d’analyse financière comme des stress tests ou des analyses de sensibilité, ils surveillent en temps réel les tendances des marchés afin d’identifier des opportunités d’achats ou de ventes. Ils ont aussi à leur disposition des techniques plus avancées comme le trading algorithmique et le trading haute fréquence qui se basent sur des modèles mathématiques et techniques complexes afin d’optimiser davantage le rendement de leur book.


Les relations d’interdépendance entre brokers et traders


Les brokers et les traders travaillent en étroite collaboration, particulièrement sur les marchés financiers les plus complexes dits “exotiques”. Les brokers fournissent donc aux traders des informations sur les actifs financiers (prix, niveau de liquidité, ordres d’achat ou de vente passés).

Les traders utilisent quant à eux ces informations de terrain pour prendre leurs décisions et effectuer leurs ordres d’achat ou de vente en passant par le broker qui leur sert d’intermédiaire avec l’offre ou la demande sur les marchés concernés. Les traders ont donc recours aux brokers pour négocier les transactions en leur nom afin de tirer profit de leur expertise dans le but d’obtenir les meilleures conditions et prix.


Cependant, il y a un risque de conflits d'intérêt entre ces deux acteurs. En effet, les brokers sont rémunérés grâce à des commissions sur les transactions, et les traders le sont en fonction de leurs performances financières. Il y a donc une incitation pour les brokers à encourager les traders à faire de plus en plus fréquemment des transactions même si cela va à l'encontre de leurs intérêts.


De plus, les brokers peuvent avoir des relations de long terme privilégiées et donc préférentielles envers certains traders ou institutions. Cela peut affecter grandement leur objectivité dans leur recommandation qui se doit pourtant être neutre. Il est donc crucial que les traders se tournent vers des brokers impartiaux, fiables et qui agissent pour leur intérêt avant les leurs.


POUR CONCLURE

Les traders et les brokers tissent donc des relations très étroites et l’exercice de leurs métiers est interdépendant. Les brokers conseillent et négocient pour les traders qui se fondent sur leur expertise pour prendre leur décision de trading. Cependant, un risque de conflit d'intérêt est intrinsèque à leur relation, soulignant l’importance de l'impartialité et de la fiabilité au cœur de ces professions.

Comentarios


bottom of page